Aux élections municipales de Barcelone, Manuel Valls espère une «?remontada?»

Distancé dans les sondages, l'ancien Premier ministre français Manuel Valls croit toujours en ses chances d'être élu maire de Barcelone. Crédité de 12?% des voix dans les sondages, il compte remonter son retard d'ici le 26 mai. L'ancien Premier ministre français Manuel Valls, distancé dans les sondages, pense qu'une «?remontada?» est «?possible?» dans sa course à la mairie de Barcelone, alors que s'est ouverte vendredi la campagne des élections municipales du 26 mai en Espagne. Interrogé sur la possibilité d'une «?remontada?» politique, comme en football, Manuel Valls a répondu «?absolument, pas qu'au football. C'est possible?». «?Elles existent, vous allez voir, elle est en marche?», a-t-il déclaré à la presse dans la nuit de jeudi à vendredi, après avoir lancé sa campagne en collant des affiches. Manuel Valls, soutenu par le parti libéral Ciudadanos, est opposé notamment dans la course à la mairie de Barcelone à la maire sortante de gauche radicale, Ada Colau, et au candidat indépendantiste Ernest Maragall du parti ERC (Gauche républicaine de Catalogne).


Plus d'actu Foot sur : FC Barcelone




Autres vidéos



Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X