Pour Neymar, le PSG "n'est pas une équipe qui ira loin ainsi"

Pour Neymar, le PSG "n'est pas une équipe qui ira loin ainsi"

Icon Sport

Neymar n'était pas content, samedi soir, après la déconvenue subie face au Stade Rennais en finale de la Coupe de France (2-2, 6 t.a.b. à 5). L'attaquant brésilien avait un message à faire passer, et ne s'est pas fait prier...

Après la désillusion vécue samedi soir en finale de la Coupe de France, Neymar est le seul joueur du Paris Saint-Germain à avoir osé venir à la rencontre de la presse dans les travées du Stade de France. Les autres ont fui les médias, refusant de répondre, après le fiasco qui a vu le Stade Rennais remonter deux buts au club de la capitale, pour finalement soulever le trophée après la séance de tirs au but (2-2, 6 t.a.b. à 5). Le Brésilien, tout juste revenu de blessure, a lui assumé. Ou peut-être ressentait-il aussi le besoin de vider son sac... Car l'ancien prodige du Santos FC n'a semble-t-il pas digéré ce nouvel "accident", après le FC Barcelone et Manchester United, toutes proportions gardées évidemment.

"Nous avons besoin de plus d'intelligence pour gérer tout ça. Nous avons des joueurs d'expérience, et ils ont besoin de plus de respect, de la même façon que quand moi j'ai commencé, j'avais du respect pour eux. Les jeunes doivent suivre cette voie aussi", a ainsi déclaré le numéro 10 francilien, rapporte RMC Sport. Dans le vestiaire, il y a donc des problèmes d'attitude à en croire celui qui a remporté la Ligue des champions en 2015 avec les Blaugranas. Et ça, c'est le boulot de Thomas Tuchel. Mais ce son de cloche ressemble fort aux déclaration récentes de son compatriote Daniel Alves une quinzaine de jours plus tôt, sur RMC Sport également. "Je sais comment on gagne, et comment on perd. J'aimerais qu'on me suive, qu'on m'écoute, parce que je suis déjà passé par là. Il faut écouter l'expérience. J'ai envie qu'on m'écoute davantage. Je sais ce qui peut nous tirer vers le haut, je l'ai vécu", avait souligné le vétéran de bientôt 36 ans.

Neymar, lui, n'en a pas terminé et s'en prend directement à la jeune génération, identifiant plus clairement le problème qui paraît gangrener, voire même freiner, l'évolution du club de la capitale. "On doit avoir des hommes plus unis dans le vestiaire. D'après ce que je peux voir, il y a de très jeunes joueurs qui sont un peu perdus. Ils devraient plus écouter que parler. Certains gars plus expérimentés parlent, et eux répondent. Ou alors l'entraîneur parle, et ils répondent. Ce n'est pas une équipe qui ira loin ainsi, qui aura la chance d'aller au bout", a-t-il martelé. Et lorsque ces mots sortent de la bouche d'une star toujours très courtisée par la concurrence, les dirigeants sont amenés à y accorder encore plus d'importance...

Newsweb





Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X