Les Pays-Bas écrivent leur histoire

Les Pays-Bas écrivent leur histoire

Reuters

Les Pays-Bas n'ont pas tremblé. Grâce à leur victoire en quarts de finale de la Coupe du monde ce samedi, à Reims, face à l'Italie (2-0), les championnes d'Europe en titre ont décroché leur billet pour le dernier carré. Ce sera face à l'Allemagne ou la Suède.

Il n'y aura pas eu de surprise. Surprenantes depuis le début de la compétition, et de retour pour la première fois en quarts de finale d'une Coupe du monde depuis 1991 (et la première édition du tournoi), les Italiennes espéraient secrètement prolonger l'aventure. Mais face aux championnes d'Europe en titre, la marche était cette fois trop haute et au final, la défaite (0-2) des filles de Milena Bertolini était tout sauf illogique à Valenciennes.

Car les Pays-Bas ont fait le boulot. Et ce, dès les premiers instants du match. Au cours d'une première période écrasée par la chaleur et d'ailleurs bien peu animée en termes d'occasions, les Oranje n'ont pas tremblé, si ce n'est peut-être sur ce tir de Bergamaschi, parfaitement capté par Van Veenendaal  (18e). Et puis plus grand-chose jusqu'au retour vers les vestiaires. A ce moment de la rencontre, l'Italie y croit encore. Une espérance qui se poursuit vingt-cinq minutes supplémentaires, avant de se briser net, sur un coup franc offert aux Néerlandaises.

Vers une demie historique

Un coup de pied arrêté en forme de tournant dans ce match serré. A la baguette, Spitse dépose le ballon sur la tête de Miedema, qui le catapulte au fond des filets (1-0, 70e). Un terrible coup derrière la tête de Transalpines qui titubent, avant de se prendre un second uppercut, lui aussi sous la forme de coup franc, toujours frappé par Spitse et déposé cette fois sur la tête parfaite de Van der Gragt (2-0, 80e). K.-O. l'Italie ne se relève pas et concède logiquement la défaite, synonyme d'élimination, après un parcours héroïque et historique, puisque ce quart de finale est le meilleur résultat pour une équipe nationale féminine en pleine renaissance. Qui a conquis les foules, et sans doute fait avancer les mentalités, de l'autre côté des Alpes...

L'histoire continue en revanche de s'écrire pour les Pays-Bas, déjà qualifiées pour les prochains JO de Tokyo, l'an prochain, et qui disputeront donc une inédite demi-finale de Coupe du monde (le 3 juillet, à Lyon). Pour tenter d'accéder à la finale, les protégées de Sarina Wiegman devront battre l'Allemagne ou la Suède, qui s'affrontent un peu plus tard ce samedi (18h30).

Newsweb









Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X