Quand le PAOK est champion, c'est la folie totale

Quand le PAOK est champion, c'est la folie totale

Reuters

Le Paok Salonique a été sacré champion de Grèce, dimanche soir, dans une ambiance démente.

Pour la troisième fois de son histoire et 34 ans après son dernier titre national, le Paok Salonique a été sacré champion de Grèce, dimanche soir. Invaincus en championnat, les hommes de Razvan Lucescu ont remporté leur 25e victoire en 29 journées de Superleague Ellada, lors de la réception de Levadiakos (5-0), afin de devancer définitivement l'Olympiakos.

Au coup de sifflet final, le Toumba Stadium a littéralement pris feu. Des centaines de fumigènes ont été allumés par les supporters et un feu d'artifice a été lancé lors de la célébration des joueurs au milieu du terrain. C'est toute la ville de Thessalonique qui a chaviré de bonheur durant la nuit, les champions paradant sur un bus impérial dans le centre-ville...

A noter également que le capitaine de l'équipe, le Portugais Vieirinha, a eu le droit à un hommage étonnant. Victime d'une rupture des ligaments croisés la semaine précédente, le milieu passé par Wolfsbourg a fait son entrée en jeu dans le temps additionnel de la partie (91e), au grand bonheur des fans du Paok.

Newsweb





Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X