Hommage national: quand l'Etat s'empare de l'émotion

L'émotion suscitée par la mort de deux soldats français lors d'une opération de contre-terrorisme en Afrique montre une chose : les Français aiment leur armée. Mais cette émotion, cet attachement assez profond des Français à cette institution militaire, on voit qu'il est aujourd'hui utilisé par l'Etat de manière quasi systématique dans une sorte de théâtralisation, de mise en scène de l'émotion. On l'avait déjà vu notamment avec les obsèques de Johnny Hallyday ou lors de la Coupe du monde de football. Le décryptage de notre journaliste Jean-Dominique Merchet.






Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X