Homophobie : l'affrontement Maracineanu-Le Graët - ZAPPING ACTU DU 11/09/2019

Un joli pavé dans la mare: à quelques heures de France-Andorre, en qualifications à l'Euro-2020, le président de la Fédération française (FFF) Noël Le Graët a réitéré ses propos sur l'homophobie en demandant aux arbitres de ne plus arrêter de matches. La semaine passée, M. Le Graët avait déjà détonné en estimant dans les colonnes de Ouest-France "qu'on arrêtait trop de matches" pour des manifestations homophobes dans les stades. Cette fois, c'est sur France Info que le président de la "3F", 77 ans, a enfoncé le clou, mardi matin: "L'arrêt des matches ne m'intéresse pas. C'est une erreur. J'arrêterais un match pour des cris racistes, j'arrêterais un match pour une bagarre, des incidents s'il y a un danger dans les tribunes", a poursuivi M. Le Graët, assurant que le racisme dans les stades et l'homophobie en tribunes, "ce n'est pas la même chose" et appelant les clubs à "agir" via leurs services de sécurité. La semaine dernière, la ministre des Sports Roxana Maracineau avait fait part de son étonnement après les propos de Le Graët qui, sans la nommer, la mettait en cause. Mme Maracineanu devait réagir à cette nouvelle sortie dans l'après-midi, après les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale. Le président de la FFF "espère" que sa nouvelle consigne sera prise en compte dès la prochaine journée de championnat. La Direction technique de l'arbitrage (DTA), qui assure la gestion des arbitres de Ligue 1 et de Ligue 2, dépend de la FFF. Du côté du corps arbitral, "le message (du président Le Graët) a été entendu", a indiqué à l'AFP une source proches des arbitres, se disant "dans l'attente d'une consigne qui sera certainement transmise" en vue du prochain week-end de championnat et confirmant que "les consignes données aux arbitres relèvent de la FFF" Cette nouvelle sortie du président de la fédération a suscité de vives réactions, et même de la colère parmi les associations qui luttent contre l'homophobie. C'est le Zapping Actu ! Retrouvez également de nouvelles révélations concernant l'enquête sur Steve Maia Caniço, la sortie du livre de Tariq Ramadan, Marlène Schiappa qui condamne une personne qui l'avait insulté ainsi que la danse de Cédric Villani.








Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X