Rabiot "content de rejouer après six mois de galère à Paris"

Rabiot "content de rejouer après six mois de galère à Paris"

Twitter

Adrien Rabiot a fait ses premiers pas sous le maillot de la Juve ce dimanche à Singapour, dans le cadre de l'International Champions Cup. Un baptême du feu "plutôt positif" selon ses dires à l'issue d'un match perdu contre Tottenham.

Heureux ! Adrien Rabiot nous a fait part de sa satisfaction après sa première sortie en tant que Bianconero, ce dimanche face à Tottenham, dans un match de l'International Champions Cup organisé à Singapour (3-2 en faveur des Londoniens). "Ca faisait six mois que c'était la galère à Paris. Rejouer à ce niveau-là, devant ce public avec beaucoup de fans, c'est top. Je suis très content d'être arrivé là et de voir qu'il y a autant de ferveur autour de la Juve", dixit le milieu de terrain français, entré à la pause dans les rangs turinois.

Son baptême du feu avec la Juve, l'ancien Parisien le juge "plutôt positif, avec de bonnes sensations même si ça a été un peu difficile au niveau physique avec la chaleur". Relayeur droit à son entrée sur le terrain, l'intéressé a ensuite basculé relayeur gauche et s'en accommode parfaitement. "Quand je suis arrivé, j'ai dit que je pouvais évoluer partout au milieu parce que je suis polyvalent. Le coach m'a demandé de commencer à droite, il n'y a pas eu de problème, ça s'est bien passé. Et puis à gauche quand il y a eu des changements... Dans l'ensemble, ça a été une bonne période." Et tant pis si sa perte de balle devant Lucas Moura en toute fin de match a permis à Harry Kane d'offrir la victoire aux Spurs. De 50 mètres !

A Paris, les circonstances de son départ n'ont pas forcément été digérées, comme ses premières déclarations dans le Piémont. Mais Adrien Rabiot ne souhaite pas regarder derrière lui: "Le message a peut-être été mal interprété, concède-t-il. Mais je n'ai rien à dire à personne. Je suis à la Juve, un club qui a une très grande histoire. Je n'ai pas dit que le PSG n'avait pas d'histoire, mais dire que la Juve a une très grande histoire, un très grand passé, c'est simplement la vérité. Il n'y a pas de polémique là-dessus. Le PSG, c'est le PSG mais c'est du passé. Maintenant, c'est la Juventus et il faut se projeter vers l'avenir !"

Newsweb





Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X