Ces Lyonnais qui "déçoivent" Aulas

Ces Lyonnais qui "déçoivent" Aulas

Icon Sport

Après le nul concédé par l'OL contre Dijon (0-0), samedi lors de la 10e journée de Ligue 1, Jean-Michel Aulas a pointé du doigt certains joueurs lyonnais, dont Thiago Mendes.

A Lyon, tout le monde tire désormais dans le même sens. Comme son nouvel entraîneur Rudi Garcia et son directeur sportif Juninho, Jean-Michel Aulas trouve encourageant le match nul concédé par l'OL contre Dijon (0-0), samedi, au Groupama Stadium. Si le résultat ne relance pas les Gones, qui flirtent toujours dangereusement avec la zone rouge après dix journées en Ligue 1, le président rhodanien estime que ce match "inverse la courbe".

"On est dans une spirale qui va vers le haut alors qu'on était jusqu'ici dans une spirale qui nous descendait aux enfers...",explique dans L'Equipeun "JMA" qui apprécie le nouvel état d'esprit et la rigueur insufflés par le successeur de Sylvinho. Mais, et il le sait très bien, tous les voyants ne sont pas au vert. Les joueurs doivent maintenant prendre conscience des efforts à fournir, sur le terrain et en dehors, pour que l'OL redresse la barre sportivement.

"Il y a eu une banderole pour rappeler qu'on avait changé deux fois de coach mais que c'étaient les mêmes joueurs, pour la plupart, qui sont là. Elle a un fond de vérité, relève-t-il, pour mieux mettre les Lyonnais face à leurs responsabilités. Si on pouvait changer cinq ou dix joueurs, on l'aurait peut-être fait, mais ce n'est pas possible. Donc on change d'entraîneur pour créer un choc psychologique. Et c'est du management de base et on a besoin maintenant que les joueurs se transcendent. Même si nous aussi, on a fait des erreurs..."

"Il n'y a pas que Thiago Mendes"

Le choix de l'inexpérimenté technicien brésilien en était une, le patron du club le reconnaît, et elle est réparée. Mais Jean-Michel Aulas ne cache pas que certaines recrues n'apportent pas ce qu'elles devraient. "Les joueurs doivent se convaincre qu'ils peuvent faire mieux et qu'ils se prennent en main, lâche-t-il. On verra en décembre puis en juin, ce qu'il y aura lieu de faire... Il y a surement des joueurs qui, à l'intérieur, ne font pas forcément tout ce qu'il faut..."

Et le boss lyonnais d'enchérir: "Des joueurs me déçoivent. Je ne vais pas les citer parce qu'ils se reconnaîtront. La saison dernière, certains étaient les meilleurs dans leurs clubs et, aujourd'hui, sont l'ombre d'eux-mêmes." Thiago Mendes, rayonnant à Lille, a clairement le profil. "Il y a peut-être des raisons que je ne connais pas ou que je ne veux pas prendre en compte mais lui comme d'autres doivent complètement s'assumer et se reprendre, enchaîne-t-il. On les a achetés parce que ce sont de très bons joueurs et qu'on voulait les faire progresser. Mais il n'y a pas que Thiago Mendes." Le message est passé, il est limpide.

Newsweb









Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X