L'UEFA épargne le PSG

L'UEFA épargne le PSG

Icon Sport

La commission de discipline de l'UEFA a décidé de n'infliger qu'une amende de 35.000 euros au PSG suite aux débordements en marge du match contre l'Etoile Rouge de Belgrade (6-1), en octobre.

Le pire est évité. Alors que le PSG pouvait craindre une sanction allant jusqu'au huis clos total pour son huitième de finale retour contre Manchester United, le 6 mars prochain au Parc des Princes, la commission de discipline de l'UEFA s'est montrée clémente avec le club de la capitale. A l'heure de juger les incidents en marge de la rencontre face à l'Etoile Rouge de Belgrade du 3 octobre dernier, l'instance a décidé vendredi d'infliger aux champions de France une simple amende.

Le Paris Saint-Germain devra ainsi s'acquitter de la somme de 35.000 euros, le club serbe s'en sortant quant à lui avec une sanction de 25.000 euros. Une peine légère, donc, compte tenu des nombreuses charges retenues après cette deuxième journée de Ligue des champions. L'UEFA devait effectivement se prononcer sur plusieurs faits survenus dans le stade (utilisation de fumigènes, débordements en tribunes, retard du coup d'envoi retardé) mais aussi en dehors (affrontements).

C'est d'ailleurs à cause de ces troubles ayant opposé plusieurs centaines d'individus cagoulés aux forces de l'ordre, après le match aux abords du Parc des Princes, que le PSG risquait très gros. Nasser Al-Khelaïfi et les dirigeants parisiens peuvent donc souffler. C'est dans une enceinte pleine à craquer que Neymar, Kylian Mbappé et leurs coéquipiers accueilleront Paul Pogba, Anthony Martial et les Red Devils au printemps. Avec l'ambition, cette fois, de disputer les quarts de finale de la C1.

Newsweb





Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X