Materazzi en veut encore aux italiens, après le coup de boule de Zidane

Si Marco Materazzi n'a pas eu trop de séquelles du fameux coup de boule de Zinedine Zidane, en prolongation de la finale de la coupe du monde 2006, à Berlin, la blessure est encore vive dans son esprit. Et ce n'est pas à Zidane qu'il en veut, mais à ses compatriotes.














Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X