Ca va bouger à l'OM !

Ca va bouger à l'OM !

Icon Sport

Interrogé au sortir de la défaite concédée en amical contre Accrington Stanley, André Villas-Boas a évoqué le mercato marseillais. Un mercato au point mort mais qui pourrait s'emballer sous peu.

Tout juste nommé entraîneur de l'Olympique de Marseille, André Villas-Boas n'avait pas manqué de s'exprimer sur le mercato à venir. Conscient des contraintes financières avec lesquelles doit composer le club phocéen, le technicien portugais avait évoqué un mercato "court et limité", ajoutant que l'OM allait devoir "tirer le maximum des jeunes à disposition".

Force est de constater que l'ancien coach de Chelsea avait vu juste: le marché des transferts devrait bel et bien être ramassé à Marseille. Le mercato a beau avoir ouvert depuis plus d'un mois, l'OM n'a en effet enregistré aucune arrivée notable, les seuls renforts étant des retours de prêt (Sertic, Khaoui, Rocchia) ou des premières signatures (Ali Mohamed, Phliponeau, Dia, Aké).

Malgré les récents propos de Jacques-Henri Eyraud assurant du contraire, l'OM, qui s'est déjà séparé de Lucas Ocampos pour 15 millions d'euros, doit vendre avant de penser à acheter. C'est le message passé par AVB à l'issue de la défaite (2-1) concédée en préparation face à Accrington Stanley, modeste pensionnaire de D3 anglaise. L'entraîneur olympien n'en espère pas moins que la situation se décante rapidement. Sous 15 jours, à l'en croire.

"Je pense que tout le monde connaît la situation dans laquelle nous sommes actuellement... On doit attendre, c'est une situation difficile, le fait de rentrer dans le mercato qu'après les ventes, a-t-il ainsi expliqué. Mais oui, je pense que dans les deux prochaines semaines, on peut avoir des nouveautés. Le groupe est évidemment en cours, et les jeunes joueurs vont jouer cette année, mais on attend des choses dans les quinze jours qui arrivent."

"C'est tard mais c'est la seule condition qu'on a trouvée cette année, a-t-il ajouté, y voyant une chance pour les plus jeunes de se montrer. Ca donne aussi l'opportunité à de jeunes joueurs de jouer plus, a-t-il en effet poursuivi. On peut en profiter pour leur donner plusieurs chances." Guère à leur avantage depuis le début de la préparation, les jeunes pousses marseillaises auront l'occasion de faire leurs preuves, dimanche, face aux Glasgow Rangers.

Newsweb





Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X