Les sacrées affaires du PSG !

Les sacrées affaires du PSG !

Icon Sport

Grâce à l'arrivée d'Abdou Diallo, recruté pour 32 millions d'euros, le PSG a réalisé une nouvelle très belle opération sur le marché des transferts.

Cinquième recrue estivale du PSG, Abdou Diallo, recruté pour muscler la défense parisienne, a débarqué dans la capitale avec l'étiquette de plan B. Depuis plusieurs semaines, la priorité des dirigeants parisiens allait en effet à Matthijs De Ligt, pour lequel les champions de France étaient prêts à débourser pas moins de 75 millions d'euros. Une somme que les Rouge et Bleu étaient également prêts à aligner pour Kalidou Koulibaly.

Las, l'international néerlandais a finalement préféré la Juventus Turin et Naples continue d'exiger 100 millions d'euros pour le Sénégalais. De quoi obliger les Parisiens à trouver une solution de repli. L'occasion pour Thomas Tuchel d'avancer le nom d'Abdou Diallo, dont il apprécie le sens tactique, la maturité et la qualité de relance. De suite convaincu, Leonardo n'a pas traîné en besogne, bouclant l'arrivée d'Abdou Diallo en moins d'une semaine.

Et maintenant Guerreiro ?

Bien lui en a pris puisque le Borussia Dortmund, qui souhaitait se séparer de l'un de ses jeunes défenseurs du fait de l'arrivée de Mats Hummels, s'est contenté d'un chèque de 32 millions d'euros. Une aubaine pour le club de la capitale puisque la valeur marchande du natif de Tours est estimée entre 35 et 40 millions d'euros. Et ce alors qu'Ander Herrera est arrivée libre tandis que Pablo Sarabia a été recruté pour 20 millions d'euros, soit la moitié de sa valeur marchande supposée. Au total, le PSG a dépensé moins de 50 millions d'euros pour trois joueurs estimés à 100 millions d'euros.

A titre de comparaison, Antero Henrique a déboursé 40 millions d'euros cet hiver pour Leandro Paredes, dont la valeur supposée était de 25 millions d'euros, ou 37 millions d'euros pour Thilo Kehrer, qui n'était censé valoir que 18 millions d'euros.

Et les bonnes affaires pourraient continuer pour le PSG. Les dirigeants parisiens, une nouvelle fois à l'initiative de Thomas Tuchel lorgneraient en effet Raphael Guerreiro, pour lequel, à un an de la fin de son contrat, le Borussia Dortmund demande 15 millions d'euros alors que sa valeur est estimée à 25 millions. 

Newsweb





Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X