Une bonne pioche à 30 M euros pour le PSG ?

Une bonne pioche à 30 M euros pour le PSG ?

Reuters

Le mercato du Paris Saint-Germain a déjà commencé depuis plusieurs semaines en coulisse, et un nouveau nom a filtré. Thomas Tuchel aimerait pouvoir compter sur l'ancien Monégasque Abdou Diallo la saison prochaine.

Les rumeurs seront innombrables au cours des semaines à venir autour du Paris Saint-Germain. Elles émaneront de toute l'Europe, et concerneront autant les départs que les arrivées. Depuis que le Qatar s'est approprié le club de la capitale, c'est devenu le quotidien des Rouge et Bleu à chaque fenêtre de transferts, et l'été 2019 ne dérogera pas à la règle. Ce sera sans doute même encore plus animé après les échecs de l'exercice qui vient de s'achever. Et si Kylian Mbappé, malgré la volonté de son employeur de le conserver, renouvelle des sorties médiatiques pour mettre le feu au poudre...

En attendant, le chantier principal parisien concerne évidemment l'entrejeu, un secteur dont Thomas Tuchel n'a cessé de se plaindre depuis sa prise de fonctions, et qui estime sans doute ne pas avoir obtenu satisfaction avec le seul Leandro Paredes, débarqué pendant l'hiver du Zénith Saint-Pétersbourg. Mais la nouvelle du jour concerne l'arrière-garde, où le PSG est pourtant bien équipé puisque Marquinhos, Thiago Silva et Presnel Kimpembe apparaissent incontournables en charnière. Néanmoins, selon les informations de Goal, ça n'empêcherait pas Thomas Tuchel de faire part de son intérêt pour Abdou Diallo, sous contrat avec le Borussia Dortmund jusqu'en juin 2023.

Depuis qu'il a traversé le Rhin à l'été 2017, d'abord pour prendre la direction de Mayence, pour ensuite rallier les Borussen il y a un peu moins d'un an, le capitaine des Espoirs tricolores n'a cessé de progresser et de s'affirmer. Lucien Favre en a fait une de ses pièces maîtresses, mais les champions de France en titre pourraient néanmoins rafler la mise contre 30 millions d'euros environ. Toutefois, l'ancien Monégasque ne serait pas forcément décidé à quitter l'Allemagne aussi peu de temps après l'avoir découverte. D'autant plus qu'à Paris, c'est un rôle de latéral qui pourrait l'attendre, sa polyvalence lui permettant d'évoluer à tous les postes de la défense. Mais dans l'axe, c'est bouché sur les rives de la Seine, alors qu'à droite, Thomas Meunier apparaît partant, tout comme Layvin Kurzawa côté opposé.

Newsweb





Revenir en Haut
Vous avez aimé cet vidéo ? Aidez nous en partageant sur

X