Biographie Hatem Ben Arfa

Vedette du documentaire de Canal+ A la Clairefontaine, sur sa pré-formation à l’INF Clairefontaine, Hatem Ben Arfa se fait une petite réputation grâce à sa technique impressionnante. Membre le plus éminent de la génération dorée de 87, qui comprend Karim Benzema ou Samir Nasri, le natif de Clamart débute chez les pros à l'OL en 2004, à 17 ans. Le milieu offensif s’impose progressivement chez les multiples champions de France, jusqu’à réaliser une saison pleine en 2007-2008, qui le couronne meilleur espoir de la L1. Mais en conflit latent avec son coach et ses dirigeants, Hatem Ben Arfa rejoint l’OM en 2008.

A Marseille, où il ne restera que deux saisons, le prodige n’est jamais un titulaire indiscutable. Régulièrement en conflit avec ses partenaires ou ses entraîneurs, Hatem Ben Arfa alterne le bon et le mauvais, mais est à nouveau sacré champion de France en 2010, pour la cinquième fois de sa carrière. A l’été 2010, le Français file à Newcastle. A peine arrivé, il subit une grave blessure - double fracture tibia-péroné - et manque le reste de la saison. Pour sa première année pleine avec les Magpies, en 2011-2012, le joueur marque deux buts fabuleux, dont un lui vaut une nomination au prix Puskas. Mais les deux saisons suivantes sont tièdes, et le joueur rejoint Hull City en prêt en 2014. Quatre mois plus tard, après 8 bouts de matchs, le coach Steve Bruce le juge indigne de Hull City et Hatem Ben Arfa rompt son prêt, puis résilie dans la foulée son contrat avec Newcastle.

Après un imbroglio contractuel qui le laisse sans club durant six mois, le Français rejoint Nice à l’été 2015, où il s’épanouit durant deux saisons pleines, avant de signer libre au PSG. Peu utilisé par son coach, Hatem Ben Arfa est écarté définitivement de l’équipe première en avril 2017, après un conflit avec le président du PSG. Il ne joue pas durant un an et demi, quitte Paris libre, puis signe à Rennes à l’été 2018. En janvier 2020, après six mois sans contrat, il passe brièvement à Valladolid, puis s’engage libre à Bordeaux en octobre 2020.

Revenir en Haut